Nous sommes fin mars début avril, et c'est le printemps ! Oui, je sais, ce n'est pas une grande nouvelle, mais c'est l'occasion pour mois de donner la parole à mes lecteurs.
Voilà en effet sept ans que je me suis lancé dans l'aventure des Editions Fin mars début avril. Cinq romans sont parus à ce jour, et m'ont permis des rencontres, des partages, des soutiens, des joies et... des doutes.
Une correctrice rigoureuse (et exigeante ; n'est-ce pas Lucile?), des photographes talentueux (Val Tilu, Claire Louria, Markus Biehal, Matthew Jake Kane...), un graphiste rapide et disponible, un imprimeur efficace et sérieux ont donné vie à ces mots que j'avais fait sortir de ma tête.
Puis de nombreux lecteurs ont découvert ce que j'écrivais, des libraires passionnés (que je ne peux lister, de peur d'en oublier et d'en vexer certains) m'ont soutenu, des blogueurs (en réalité surtout des blogueuses), m'ont suivi, et tous, virtuellement ou IRL m'ont aidé à aller à la rencontre de nouveaux lecteurs.
Et c'est ainsi qu'ont pu vivre Invitation pour la petite fille qui parle au vent ;  Se retenir aux brindilles ; Albédodans le style "contemporain" ; ou encore Le Sixième Crime et Derrière toute chose exquise, mes deux "polars psychologiques".
Un grand merci à toutes ces personnes sans qui cette aventure n'aurait jamais pu existé et prendre une telle ampleur.

Mais maintenant, parlons de vous, les lecteurs. Les curieux qui ont osé, les fidèles qui ont continué, les enthousiastes qui ont partagé. Ce que je vous demande aujourd'hui, c'est de participer à une petite rétrospective : dites-moi ce que vous avez pensé de la lecture de mes romans, ce que cela a remué en vous, quelles émotions, quelles réflexions, quels souvenirs cela a suscité dans votre esprit. 

Je vous invite donc à aller sur le blog des Editions Fin mars début avril et de laisser votre contribution sous forme de commentaire. 
Merci par avance.

Bonne écriture, bonne lecture et beau printemps à tous !

Cerisier en fleurs - 26 mars 2017