18 novembre 2010

Fred Vargas - Sans feu ni lieu

Où l'on retrouve Van Doosler le vieux et les quatre évangélistes, dans leur maison pourrie ; sans oublier Louis Kehlweiler et ses méthodes... particulières.Tout commence par l'arrivée d'un pauvre type, un gars vraiment simplet, Clément, qui ne sait rien faire d'autre que jouer de l'accordéon. Il est à Paris depuis peu et il cherche désespérément la vieille Marthe, une ancienne prostituée. Apparemment, elle est la seule à pouvoir le protéger. Et de protection, il en a besoin, le pauvre bougre : il semble qu'il soit le suspect numéro 1... [Lire la suite]
Posté par SebastienFritsch à 08:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

22 août 2008

Fred Vargas - Debout les Morts

Un très bon Vargas, un très bon policier, un très bon roman.Un très bon Vargas parce que, parmi ceux que j'ai lu, c'est l'un de ceux que j'ai préféré (avec "l'Homme à l'envers" et "Pars vite et Reviens Tard").Un très bon policier, parce que, bon, madame Vargas sait y faire : intrigue aux ramifications multiples, personnages difficiles à cerner et dont le nombre augmente (ce qui augmente donc les ramifications), petits détails qui titillent la curiosité et ne révèlent leur raison d'être que bien plus tard (un hêtre... [Lire la suite]
Posté par SebastienFritsch à 14:44 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : ,
14 octobre 2007

Un peu plus loin sur la droite - Fred Vargas

Ce roman confirme mon goût pour la plume de Fred Vargas. Même si, il faut le reconnaître, quelques éléments constitutifs de l'intrigue sont quelque peu tirés par les cheveux. Notamment (mais je ne rentrerai pas dans les détails pour ne pas révéler l'histoire), les rencontres faites par Kehlweiler, dans le petit village de Bretagne où le conduit son enquête, tombent un peu comme un cheveu sur la soupe. Mais (car il y a un mais) une fois que l'on a accepté ces données imposées par l'auteur, on ne peut que s'ébaudir de la qualité de la... [Lire la suite]
Posté par SebastienFritsch à 09:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
21 juillet 2007

Trois belles écritures

Avant et après « La Fête au Bouc » de Vargas Llosa (et parce que je n'arrive pas à me résoudre à reprendre "l'Elégance du Hérisson", bloqué depuis des semaines à la page 165), je me suis penché sur des bouquins plus courts, mais qui n'en sont pas moins très agréables. 1) « Stupeurs et Tremblements », d’Amélie Nothomb 2) « Ceux qui vont mourir te saluent », de Fred Vargas 3) « Je suis écrivain », de François Weyergans  Trois styles, trois genres, trois récits très différents, mais que j’ai tous appréciés... [Lire la suite]
Posté par SebastienFritsch à 07:08 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,