05 septembre 2010

Lectures d'été

Patrick Modiano - La Ronde de nuit.Un narrateur perdu entre deux causes (la collaboration et la résistance) qu'il n'a choisies ni l'une ni l'autre et pour lesquelles il ne se sent pas vraiment de motivation. Toute sa vie semble de toute façon décidée par les autres. Autour de lui, tournent un étrange kaléïdoscope de personnages : des collabos dépravés et sans pitié, des résistants exaltés, et les uns et les autres se cherchent en utilisant le narrateur comme taupe dans le camp opposé. Tout semble alors se mélanger, le chef de... [Lire la suite]
Posté par SebastienFritsch à 09:43 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

30 avril 2010

Patrick Modiano - L'Horizon

Un roman de Modiano, c'est comme une promenade. D'ailleurs, celle-ci, j'ai souhaité la faire deux fois de suite. J'avais eu l'impression, lors de mon premier passage, d'avoir raté quelques détails du parcours. Alors je suis reparti, dans les mêmes rues parisiennes, mais aussi à Lausanne, à Annecy, à Berlin... sur les traces de Margaret. Et plus encore que les déplacements d'un lieu à l'autre, ce sont surtout les aller-retour de l'auteur dans les méandres du temps qu'il m'a fallu suivre... comme dans tout bon roman de Modiano. ... [Lire la suite]
Posté par SebastienFritsch à 15:09 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
19 janvier 2010

Patrick Modiano - Du plus loin de l'oubli

Oui, bien sûr, rien ne ressemble plus à un roman de Modiano qu'un autre roman de Modiano. Paris, les années soixante, une femme étrange, fascinante, des personnages multiples qui passent, jouent leur rôle (important ou secondaire)  et disparaissent. Et puis un narrateur, nostalgique, bien sûr, terne et lymphatique, également, et romancier velléitaire. Et, comme souvent, il semble n'être là qu'en tant qu'observateur, comme si, au moment où il avait vécu les évènements qu'il raconte, il savait déjà qu'il ne serait que narrateur,... [Lire la suite]
Posté par SebastienFritsch à 19:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
20 décembre 2008

Patrick Modiano - Dans le café de la jeunesse perdue

"Et puis, si toute cette période est parfois vivace dans mon souvenir, c'est à cause des questions restées sans réponses." (P 27)Il y en a des questions sans réponses, dans ce roman : Que reste-t-il de nous, une fois que le temps a passé sur nos vies ? Que peut-on laisser pour ne pas disparaître ? Des noms de lieux, des noms d'amis, des images, des mots alignés sur les pages d'un cahier, cela sera-t-il suffisant ? Et qui gardera ces fragments ? Et qui prendra la suite, de ce gardien de la mémoire quand il... [Lire la suite]
Posté par SebastienFritsch à 16:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : ,
18 octobre 2007

Dimanches d'août - Patrick Modiano

Cette fois encore, je ne vais pas y aller par quatre chemins pour donner mon avis : j'adore. Dès l'entrée, Patrick Modiano nous entraîne à sa suite, comme l'habile conteur qu'il est. Il nous plonge en quelques lignes dans les trois courants qui parcourent son roman : le mystère, le mal-être et... son style. Le mystère entre en jeu par le biais d'une rencontre. Le narrateur aborde un camelot qui vend des vestes et des manteaux de cuir sur la Promenade des Anglais, à Nice. Dès les premiers regards entre eux, ont sent un malaise.... [Lire la suite]
Posté par SebastienFritsch à 12:10 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,