07 janvier 2010

Deux romanciers à surveiller en janvier...

Parmi les quelques écrivains que j'ai découverts, que j'apprécie et que je suis depuis deux ou trois ans, deux font paraître un nouveau roman au cours de ce mois de janvier 2010 : Emmanuelle Pagano publie L'Absence d'oiseaux d'eau et Hugo Boris, quant à lui, nous offre Je n'ai pas dansé depuis longtemps. Pour comprendre (et peut-être partager) mon impatience, je vous laisse relire les avis que j'ai déjà donnés sur leur précédents livres, tout en sachant que, si j'ai bien compris, ces deux auteurs ont, une fois encore, choisi... [Lire la suite]
Posté par SebastienFritsch à 07:58 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

06 janvier 2010

Une seule femme...

" Une seule femme possède en même temps le derrière arrogant d'une adolescente, l'épanouissement irradiant des maternités heureuses, les pattes d'oies, au coin des yeux, de qui a tellement aimé rire. La sienne, si on a eu la chance de la rencontrer tôt." (Eric Holder - Bella ciao - Page 41)
Posté par SebastienFritsch à 09:46 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :
02 janvier 2010

Eric Holder - Bella Ciao

C'est Vincent Delerm le premier qui m'avait donné envie de lire cet auteur. Mais cela fait déjà quelques années et je n'avais jamais franchi le pas. Et puis, finalement, c'est en lisant tout ce que Lucile en disait récemment sur son blog que l'idée m'est revenue et que je me suis lancé. Ce premier essai fut plutôt concluant.Dans Bella Ciao, Eric Holder nous parle d'un écrivain en panne d'écriture et alcoolique qui se retrouve un jour (après des années de patience quand même) face à un ultimatum posé par sa femme : il devra choisir... [Lire la suite]
Posté par SebastienFritsch à 22:23 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :
30 décembre 2009

Véronique Ovaldé - Déloger l'animal

Même cause, mêmes effets. En lisant cet autre roman de Véronique Ovaldé (après Et mon coeur transparent, que j'avais adoré), je suis de nouveau sous le charme de son talent. On retrouve ici l'ambiance un peu loufoque, un peu surréaliste, (on dirait presque du Boris Vian, sauf que tout les éléments du décor restent très réels, normaux, banals... ce qui rend l'ensemble plus troublant encore). On retrouve le style fluide, très imagé, très poétique, très évocateur (que ce soit pour les décors, les actions, les sentiments) et surtout très... [Lire la suite]
Posté par SebastienFritsch à 08:09 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,
27 décembre 2009

Jim Harrison - Retour en Terre

Ce roman s'articule autour d'une figure masculine, celle de Donald, un métis indien qui vit près du Lac Supérieur et qui, atteint de sclérose en plaque, sait qu'il ne lui reste que quelques jours à vivre. Le sujet principal est donc l'accompagnement d'un proche dans la maladie, au cours des phases successives de son déclin, puis vers la mort. L'auteur nous expose ensuite, très logiquement, les différentes façons de vivre le deuil, d'accepter ou de ne pas accepter la mort, de construire la vie d'après, selon les principes, les... [Lire la suite]
Posté par SebastienFritsch à 17:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
14 décembre 2009

Julia Leigh - Ailleurs

Un roman très bref, mais dense et si dérangeant qu'il continue à trotter dans la tête un bon moment une fois qu'on l'a refermé. Tout se déroule dans une demeure familiale ou Julia Leigh rassemble différents protagonistes, principalement les membres d'une même famille, mais aussi plusieurs personnes qui sont à leur service... et à leur image. Il y a d'abord la mère, malade, mais toujours crainte et respectée.Il y a la fille, prénommée Olivia mais le plus souvent désignée par l'auteur comme "la femme". Elle arrive au Château... [Lire la suite]
Posté par SebastienFritsch à 11:10 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

26 novembre 2009

Jean-Philippe Toussaint - La vérité sur Marie

Encore une lecture décevante. Pour faire court, je dirai que j'ai été totalement incapable de trouver le moindre intérêt à cette histoire et que le style m'a agacé plus que de mesure.L'histoire est en fait un collage de trois histoires. Marie et le narrateur servent de lien entre les trois, ainsi que, pour deux d'entre elles, un certain Jean-Christophe de G. (qui s'appelle en vérité Jean-Baptiste de Ganay, mais le narrateur avait oublié son vrai prénom et, quand il s'en rappelle enfin, il préfère continuer à l'appeler Jean-Christophe... [Lire la suite]
Posté par SebastienFritsch à 15:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
13 novembre 2009

Laurence Tardieu - Un temps fou

C'est en regardant Laurence Tardieu parler de sa façon de travailler que j'ai eu envie de découvrir son écriture. J'ai mis un peu de temps (disons que j'ai quelques autres occupations aussi), puisque l'interview que j'avais regardée sur Auteurs TV date de plus d'un an et demi. Mais je gardais son nom dans un coin de ma mémoire, parce qu'un certain nombre de ses réflexions sur le métier d'écrivain m'avaient touché. D'ailleurs, en entamant Un temps fou, mis à part le fait que le début du roman me semblait quelque peu mystérieux, j'ai... [Lire la suite]
Posté par SebastienFritsch à 14:05 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :
09 novembre 2009

Jerome K. Jerome - Trois hommes dans un bateau

Ce roman raconte l'histoire de trois amis, anglais, paresseux et imbus d'eux-mêmes, qui décident de faire une ballade de deux semaines sur la Tamise. Autant dire qu'il n'y a pas d'histoire.  Mais peu importe, cette promenade en bateau n'est qu'un prétexte : à découvrir la société anglaise de la fin du XIXè siècle et surtout à rire. L'auteur a en effet une plume alerte et expose des situations qui sont plutôt amusantes, bien que quelque peu désuètes. Oui, mais, voilà, au bout de quelques dizaines de pages, les aventures de... [Lire la suite]
Posté par SebastienFritsch à 07:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
06 novembre 2009

Michael Connelly - La Blonde en béton

Première rencontre avec cet auteur... qui se solde par l'envie d'en faire d'autres. C'est un peu au hasard que j'ai choisi ce roman. Il n'est ni le premier ni le dernier dans lequel apparait l'inspecteur Harry Bosch, mais ce flic m'a bien plu. Et l'univers dépeint par Michael Connelly aussi. Pourtant, l'ambiance n'est pas tellement joyeuse, ici. On commence par l'évocation d'une série de meurtres sadiques, survenus quatre ans plus tôt ; on continue par un procès un peu surréaliste dans lequel Bosch est mis en cause pour avoir joué les... [Lire la suite]
Posté par SebastienFritsch à 16:40 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :