25 mars 2010

Boris Vian - Et on tuera tous les affreux

Roman policier érotique d'anticipation ou roman érotique d'anticipation policière ou érotisme policier romancé anticipatif ? Peu importe, ce Vernon Sullivan est tout aussi bénéfique à la énième relecture qu'à la toute première. Bondisssant et rebondissant, ludique et lubrique, à la fois complètement délirant et très organisé, irrévérencieux mais respectueux des codes du genre (et même de tous les genres cités plus haut) il fait sourire, rire mais aussi réfléchir, et tout ça avec le style unique, vif, inventif, fin, pétillant,... [Lire la suite]
Posté par SebastienFritsch à 07:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

23 mars 2010

Christelle Ravey - Etrennes de Russie

C'est au salon du livre de Champagne au Mont d'Or que j'ai rencontré Christelle Ravey. J'ai tout d'abord remarqué ses romans grâce à leur graphisme, simple et élégant (pour tous les voir, vous pouvez aller sur le site de son éditeur). Mais l'habit ne faisant pas le moine, j'ai quand même voulu savoir ce que recélaient ces beaux petits objets. J'ai donc parcouru quelques pages, au début, au milieu... Le style de l'auteur s'accordait plutôt bien avec la première impression : élégant, travaillé avec finesse, très fluide, très agréable.... [Lire la suite]
Posté par SebastienFritsch à 09:47 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
19 mars 2010

Michel Picard - Freud à Nancy

Ce roman m'a été offert l'année de sa parution : en 1997. Accessoirement, c'est aussi l'année au début de laquelle je me suis installé à Nancy. A l'époque, je ne disposais pas de beaucoup de temps pour la lecture et je ne me suis pas senti très attiré par ce pavé (558 pages) sur un thème a priori peu excitant. J'ai parcouru quelques pages et je l'ai reposé sur une étagère. Treize ans plus tard (comme on dit dans les BD), en rangeant (pour la ènième fois) ma bibliothèque, je suis retombé sur ce volume. J'ai parcouru quelques pages...... [Lire la suite]
Posté par SebastienFritsch à 17:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
15 mars 2010

Frédérick Houdaer - Engelures

Dans ce recueil de textes courts, Frédérick Houdaer nous guide dans une singulière promenade. On visite avec lui tous les recoins de la vie, qu'ils soient banals ou loufoques, cruels ou tendres (si, si, il y en a aussi), doucement aigres ou franchement haineux. Son écriture est habile, précise, réaliste (même dans les scènes les plus étranges) et très souvent humoristique (même si, dans de nombreux cas, l'humour à la sauce Houdaer est un plat qui se mange froid).  Le thème principal de tous ces tableaux de vie... [Lire la suite]
Posté par SebastienFritsch à 22:14 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
12 février 2010

Stefan Zweig - Le Voyage dans le passé

Zweig fait partie de mes auteurs préférés, de mes modèles, oserais-je même dire. Je l'ai compris il y a déjà un bon nombre d'années, et même si je n'ai pas lu toute son oeuvre, j'avais été marqué par la précision et la justesse de son écriture, capable de peindre des décors, de décrire des actions ou des ambiances et de figurer des sentiments (parfois extrêmes, mais toujours évoqués avec élégance) et d'associer le tout avec une fluidité admirable, ajoutant donc, à la qualité de l'écriture, celle de la construction.Il y a trois ou... [Lire la suite]
Posté par SebastienFritsch à 14:18 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : ,
12 février 2010

Woody Allen - L'Erreur est humaine

Des personnages loufoques, une imagination débridée, des situations saugrenues... C'est tout Woody Allen, ça. Mais finalement, même si je suis assez adepte de ce genre d'humour (et notamment lorsqu'il prend vie par la caméra dudit Woody), j'ai trouvé ce recueil de nouvelles amusant, mais sans plus. Pas de vrai éclat de rire, pas de souvenir impérissable. Passons à autre chose.
Posté par SebastienFritsch à 13:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

07 février 2010

Laurent Mauvignier - Des Hommes

Suite au mauvais souvenir que je gardais de Loin d'eux, j'ai débuté ce dernier roman de Laurent Mauvignier avec un a priori très négatif. Et je l'ai refermé admiratif. L'auteur maîtrise son sujet (ou plutôt ses sujets) avec élégance, sans aucun excès, sans caricature : les personnages simples de la campagne française où il situe la première partie et l'épilogue de son roman, sont d'un réalisme saisissant. Mais rien n'est en trop, aucun détail n'est emprunté aux poncifs habituellement utilisés pour décrire cette population rurale,... [Lire la suite]
Posté par SebastienFritsch à 21:38 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
03 février 2010

Hugo Boris - Je n'ai pas dansé depuis longtemps

En 1991, Ivan décolle de Baïkonour, avec deux autres cosmonautes, pour rejoindre la station Mir. Il est le premier homme qui doit passer plus de 400 jours en orbite.Avec une foule de détails, Hugo Boris nous fait vivre cette "expérience" (le mot convient tout à fait : Ivan n'est qu'un cobaye dont le rôle est de montrer quelles conséquences un long séjour en apesanteur peut avoir sur l'organisme). Ces détails concernent tout autant la technique que les bouleversements physiologiques que subissent les hommes ballotés dans la station,... [Lire la suite]
Posté par SebastienFritsch à 08:58 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,
25 janvier 2010

Emmanuelle Pagano - L'Absence d'oiseaux d'eau

Ma déception à la lecture de ce livre fut sans doute à la hauteur de l'impatience que je ressentais au moment de l'ouvrir. J'avais tellement aimé Les Adolescents troglodytes, mais également (même si c'était dans une moindre mesure) Les Mains Gamines et Le Guide Automatique, pour leur écriture à la fois crue, dure et si poétique, si émouvante. Et puis, le principe de ce roman avait de quoi m'intriguer et titiller ma curiosité : il s'agit en effet d'un roman d'amour épistolaire entre deux écrivains, mais qui serait amputé de sa moitié... [Lire la suite]
Posté par SebastienFritsch à 15:18 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,
22 janvier 2010

Michael Connelly - A Genoux

Stanley Kent, médecin oncologue spécialisé dans la radiothérapie, est retrouvé assassiné dans un charmant coin de Hollywood, offrant un panorama splendide sur toute la ville de Los Angeles. Harry Bosch arrive sur les lieux pour commencer son enquête. Le souci, c'est qu'il n'est pas le seul : le FBI se pointe aussi très rapidement.  Mais ce n'est pas l'assassinat du médecin qui inquiètent les fédéraux : c'est le vol d'une grande quantité des produits radioactifs qu'il utilisait pour ses traitements. Entre de mauvaises mains,... [Lire la suite]
Posté par SebastienFritsch à 10:41 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :