03 avril 2018

Si c'est un homme - Primo Levi

Après avoir refermé ce livre, comment en parler ? Ajouter un mot à la suite de ceux de Primo Levi serait inutile. Je me contenterai donc de dire que cette lecture est indispensable, voire obligatoire. Même si elle permet seulement d'approcher ce que fut l'horreur de la Shoah, à la fois meurtre de masse et déshumanisation complète et organisée. Je dis bien "approcher", et pas "comprendre". On ne peut comprendre ce qu'ont enduré les victimes (comprendre dans le sens de "mesurer", puisqu'on ne peut ressentir cette accumulation de... [Lire la suite]
Posté par SebastienFritsch à 17:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

23 février 2018

Le Quatrième Mur - Sorj Chalandon

Le théâtre et la guerre. Monter une pièce de théâtre dans un pays en guerre. Mettre en scène une tragédie dans un pays qui est une tragédie en lui-même : le Liban des années 80. Donner à dire les mots « frère » ou « sœur » à des hommes et des femmes qui vivent sous la menace les uns des autres chaque jour, parce qu’ils ont oublié que chrétiens, druzes, palestiniens… ne sont que frères et sœurs humains. Donner à jouer ces liens de famille, et la loi, et l’honneur, et la vengeance, et la mort, mis en mots par... [Lire la suite]
Posté par SebastienFritsch à 10:26 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
19 février 2018

Pars, le vent se lève - Han Kang

Ayant réalisé il y a peu que ma bibliothèque ne comportait pas beaucoup d'auteurs asiatiques, j'ai sauté sur l'occasion quand Babelio a proposé ce titre dans le cadre de l'opération Masse Critique. Je n'avais jamais lu d'auteur coréen. Mais ce roman est-il un roman coréen? Bien sûr, il se déroule à Séoul, son auteur y est née, la dictature qui a pesé sur le pays jusque dans les années 80 est brièvement évoquée et, évidemment, les noms des lieux, des personnages sont coréens (et demandent un petit moment d'acclimatation pour se faire à... [Lire la suite]
Posté par SebastienFritsch à 09:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
10 janvier 2018

Alessandro Barrico – Mr Gwyn

Un beau roman, doux, lumineux, positif. L’auteur porte un regard attentif (et tendre) sur ses personnages. Il les dépeint en associant de multiples touches, concernant leur physique, leurs habitudes, leurs goûts, leur environnement. Mais pas de longues descriptions : tout cela est distillé au fil des pages, au fur et à mesure d’une intrigue dont le point de départ est une idée un peu saugrenue pour un écrivain : Mr Gwyn, lassé de la célébrité que lui ont apportée ses romans, décide subitement de cesser d’écrire. Mais que... [Lire la suite]
Posté par SebastienFritsch à 14:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
27 décembre 2017

Valérie Tong Cuong - Providence

Qu’on appelle ça la chance, le destin, le hasard, la main de Dieu ou n’importe quel autre nom, il nous est sans doute tous arrivé une fois de nous réaliser qu’un détail, apparemment anodin, avait eu un impact inattendu sur notre vie. En perturbant le déroulement d’une de nos journées, en nous faisant prendre du retard, en modifiant un trajet, ce détail nous avait conduit à un endroit ou vers une personne qui allait, par la suite, offrir une direction totalement différente à notre existence.Il s’écrit beaucoup de livres dans lesquels... [Lire la suite]
Posté par SebastienFritsch à 09:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
04 décembre 2017

Vivianne Perret - Houdini magicien et détective, tome 1 : Metamorphosis

Un roman qui me faisait de l'oeil depuis longtemps. Je suis assez friand de polars "classiques", dans lesquels l'intrigue et l'ambiance prennent plus de place que les épanchements sanguins et les tronçonnages de membres. Le fait de remonter le temps de plus d'un siècle était une raison supplémentaire de susciter mon intérêt. Quant à localisation de cette histoire, elle avait franchement tout pour me plaire : San Francisco ! Ville multiple, riche, colorée, bouillonnante, inventive, bâtie autant par l'histoire que par les fantasmes de... [Lire la suite]
Posté par SebastienFritsch à 10:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

12 septembre 2017

Jo Rouxinol - Le Carnaval des Illusions

Quelle belle plume que celle de cette auteur ! Fluide mais sans facilité, évocatrice mais tout en finesse, elle sait guider le lecteur, par petites touches, dans les deux univers qu'elle a choisi comme toiles de fond de son roman : le Brésil et la banlieue parisienne. Deux mondes que tout semble opposer, mais qui, surtout, peuvent aisément donner lieu à une avalanche de poncifs et de phrases toutes faites. On évite tout cela ici. Et l'on savoure alors la mélodie de cette écriture... qui sait aussi faire réfléchir. Car ce n'est... [Lire la suite]
Posté par SebastienFritsch à 15:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
22 juillet 2017

Serge Joncour - L'amour sans le faire

Rendez-vous manqué entre ce roman et moi. Je partais pourtant avec des préjugés favorables : le titre, original, énigmatique, mélodieux ; les nombreux échos positifs ; et la curiosité, qui me poussait à vouloir comprendre le paradoxe que cet écrivain me semblait représenter. Croisé plus d'une fois dans des salons du livre (dans lesquels il était bien souvent la "star" et moi l'un des multiples auteurs secondaires), il avait fait naître dans ma petite tête une grande interrogation : comment cet homme, avec son allure rappelant plus un... [Lire la suite]
Posté par SebastienFritsch à 07:39 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
11 juillet 2017

S.J. Watson - Avant d'aller dormir

Roman étonnant. Tout d'abord parce qu'on se laisse prendre, emporter, on a envie d'avancer ; alors que, au bout du compte, cette histoire n'est pas vraiment captivante et ce roman pas vraiment réussi. Pourtant, l'envie d'avancer existe bel et bien ; et c'est le seul intérêt du bouquin. Je m'explique : cette envie est en fait liée à deux éléments-clés (deux artifices, pourrais-je dire, si je voulais être méchant ; même si je ne pense pas que ce soit de la méchanceté : c'est surtout du réalisme : ce roman sent à plein nez la copie de... [Lire la suite]
Posté par SebastienFritsch à 19:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
04 juillet 2017

Philippe Claudel - La petite fille de Monsieur Linh

La guerre, le deuil, le dénuement, l'exil, la solitude. La vie de Monsieur Lihn se résume en ces quelques mots. Il n'a plus rien, plus personne. Il n'a que ses souvenirs, les beaux et les noirs ; il n'a que les vêtements qu'il porte ; il n'a qu'une photo du couple qu'il formait, il y a longtemps ; il n'a qu'un sachet de terre de son pays ; il n'a qu'une valise pour protéger tout cela ; et il n'a plus que sa petite fille comme dernier représentant de sa famille décimée. Il la serre contre lui, la nourrit, la cajole, lui chante une... [Lire la suite]
Posté par SebastienFritsch à 11:10 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :