30 mai 2007

Le Mariage d'Anne d'Orval - Les premières lignes

Depuis trois jours, la neige tombait. Sur le sol étouffé par déjà quatre mois d'hi­ver, elle ajoutait avec patience ses flocons lents et tendres. Son voile pesant, tendu tout autour, entre le ciel et le sol, masquait encore l'oeuvre promise. Mais pour qui connaissait, comme Eve, la planèze et son cadre, la scène qui se ré­vélerait en fin d'ouvrage ne serait pas une surprise. Elle serait pourtant un ra­vissement : au loin, les arêtes adoucies des cimes ; à leurs pieds, les forêts et la lande transfigurées ; plus près encore, ... [Lire la suite]
Posté par SebastienFritsch à 22:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 mai 2007

Boris Vian - L'Ecume des Jours

"Il était si gentil qu'on voyait ses pensées bleues et mauves s'agiter dans les veines de ses mains." Samoëns - Gorges du Pied du Crêt - Août 06 - Photo SF Quel beau rêve : pouvoir être gentil visiblement ; et pouvoir donner cette gentillesse, tout simplement avec les mains.Cette phrase me fait penser à mon grand-père, menuisier ébéniste. Il était gentil. Et son moyen d'expression, c'était ses mains. Comme un pianiste ; un peintre ; un écrivain. Et il était né la même année et le même mois que Boris Vian.
Posté par SebastienFritsch à 20:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
28 mai 2007

Le Mariage d'Anne d'Orval - Présentation

Le Mariage d'Anne d'Orval est paru le 13 mars 2007 aux Editions Créer. Il se situe en Auvergne (et plus précisément dans le Cantal) dans la première moitié du XIIIème siècle.J'avais écrit d'autres textes avant celui-ci, mais c'est le premier à avoir été publié. Je reparlerai des autres plus tard... Voici la présentation qui apparaît sur le site de l'éditeur et sur la plupart des sites de vente en ligne. Elle reprend en fait la quatrième de couverture : Elle se redressa dans son lit, tremblante, respirant avec peine. Elle aurait... [Lire la suite]
Posté par SebastienFritsch à 23:04 - - Commentaires [21] - Permalien [#]