28 août 2007

Il était une fois Sofie

Qui attends-tu, Petite Princesse ?J'attends SofieElle est partie,Sur la pointe des piedsMe chercher des amis, Pour parler de couleurs, de chats et d'éléphants,Pour jouer à saute-rêves,Pour voler des nuages,Au dessus d'une baignoire, pleine de sourires et de peinture.Elle reviendra bientôt, Sur la pointe des doigts. Le tableau complet est comme ça : (Cliquez pour agrandir) Le titre et l'artiste sont comme ci : Et pour en voir plus, allez visiter le site de Sofie Chèze. ou bien rendez-vous dans son atelier (30... [Lire la suite]
Posté par SebastienFritsch à 13:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 août 2007

Milena Agus - Mal de Pierres

"Mais revenons à votre récit. N'arrêtez pas d'imaginer. Vous n'êtes pas dérangée. Ne croyez pas ceux qui disent cette chose injuste et méchante. Ecrivez."Ce court récit semble d'abord très froid. On s'attendrait à être chauffé au soleil, dans ces décors italiens (l'histoire se passe surtout en Sardaigne et un peu sur le continent). Mais les personnages paraissent distants, presque insensibles. Pourtant, il faut oser lire jusqu'à la fin. La surprise qui vient donnent à toutes les pages qui précèdent une tout autre valeur. Et... [Lire la suite]
Posté par SebastienFritsch à 12:26 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :
24 août 2007

Patricia Barber - If I Were Blue

if i were bluelike David Hockney's pooldive into me and glideunder a California skyinside your mouth and nose and eyes am i(1)if i were bluelike Edward Hopper's afternoonlift the sash  to air the breezelet my summer flush your cheeklie supine beneath the soft and gentle season(2)would that this were thatthis is more like blackdark as darkest indigosickly sweet and ripelike nothingsmothering light bring on the pelting rainpalpable sensual painlike Goya in his studioin the thick of nightabsence isdull and silent(3)if... [Lire la suite]
Posté par SebastienFritsch à 09:25 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,
23 août 2007

Un lieu pour écrire

Se lever vers quatre ou cinq heures. Descendre sans un bruit l'escalier de bois clair. Se savoir riche des cinq sommeils que l'on laisse à l'étage. D'abord, préparer le café. Pendant qu'il passe, regarder par la fenêtre la nuit qui vit encore. Il n'y a pourtant rien à voir (pour l'instant), mais c'est toujours rassurant de regarder l'obscurité, le froid, la pluie, quand on est du bon côté du carreau. En spectateur.Le café est prêt. Deux larges tranches de pain corrézien, une bonne couche de confiture de mûres viennent s'assembler... [Lire la suite]
Posté par SebastienFritsch à 07:14 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
22 août 2007

Hugo Boris - Le Baiser dans la Nuque

"Il neige. De cette neige qui embellit tout, rend aux ruines leur virginité, comme la maternité aux filles de rien." (page 72) Un roman plein de sensibilité, d'une écriture toute en nuances et en poésie. Il présente une confrontation qui peut sembler classique entre une femme et un homme. Mais elle est sage-femme et presque sourde et lui est professeur de piano (il va lui donner des leçons) et presque solitaire. Je dis bien "presque". Il serait tout à fait solitaire s'il ne voyait vraiment personne, mais certains... [Lire la suite]
Posté par SebastienFritsch à 06:15 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
21 août 2007

Retour...

Les yeux ont des images plein les poches, l'esprit est riche de rencontres et d'échanges, de rires et de silences partagés, de lectures et d'écriture.Les images, ce sont des forêts, des plages et des rochers, des cités anciennes, des aubes grises ou roses, mais ce sont aussi des aquarelles douces, des princesses en couleurs, des animaux étranges. Les rencontres, ce sont des frères, des arrières-grand-mères, des voisins, des amis, des lecteurs, des libraires, des éditeurs, des écrivains (en chair et en os ou seulement sur papier), des... [Lire la suite]
Posté par SebastienFritsch à 08:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 août 2007

Le Silence Etranger - Nouvelle

Ce texte constitue la quatrième partie de l'ensemble intitulé "Le Jour après la Pluie".La seconde et la troisième partie ont déjà été publiés sur ce blog ("je suis Sullivan" et "Caroline Cordelier"). La première ("Iris et Quentin") le sera peut-être un jour. Il le faudra bien, puisque cet ensemble était construit de façon à avoir quatre pièces de taille décroissante et dont les titres étaient classés par ordre alphabétique.En attendant, bonne lecture de cette quatrième partie qui est,... [Lire la suite]
Posté par SebastienFritsch à 07:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
16 août 2007

Le Mot

Quel bonheur d’être vieux lorsque cela me chanteEt d’être jeune encor, lorsque cela me danse.Et quel plaisir exquis d’être mort tout le jour,Et de renaître enfin comme la nuit survient. Je suis si blanc de peau, lorsque cela me peint,Que noir comme de l’eau, si cela me bâtit.Je suis beau comme un phare, éteint et vagabond.Puis plus beau qu’un silence, un absent qu’on oublie. Je suis aimant et doux, puis te tranche la gorge,Si la rime est ainsi voulue par ma main tendre.Je suis un rat cruel, je suis ce qu’il te faut,Puis te sors... [Lire la suite]
Posté par SebastienFritsch à 10:10 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :
14 août 2007

Marillion - Easter

Premier album de Marillion avec une autre voix que celle de Fish, "Season's end" est paru en 1989.
Posté par SebastienFritsch à 05:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
13 août 2007

Prochaine dédicace : Châtel-Guyon - 19 août 2007

Le 19 août, je serai présent au 23ème Salon du Livre de Châtel-Guyon, à côté de Riom, dans le Puy de Dôme, pour dédicacer "Le Mariage d'Anne d'Orval". Ben voilà. Comme quoi, parfois, je peux faire des messages sobres.
Posté par SebastienFritsch à 10:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :