13 février 2008

Lecteurs québécois, à vous de jouer

Les Editions Créer viennent de m'informer que Le Mariage d'Anne d'Orval est désormais disponible au Québec. Jusqu'à présent, seuls deux habitants de la Belle Province avaient pu découvrir l'existence de cette jeune noble auvergnate (*) : Lucie et Michel, (cf leurs avis reproduits ici). Je ne peux que vous inviter à suivre leurs traces et à vous plonger dans les mystères de la châtellenie d'Orval. Pour cela, il vous suffit d'aller demander au libraire du coin de votre rue de vous passer une petite commande auprès de Canopée Diffusion.... [Lire la suite]
Posté par SebastienFritsch à 08:26 - - Commentaires [17] - Permalien [#]

12 février 2008

Demain

Dans mon silence émuOù s’endort un enfant,Dans la paix de sa vieQue mon regard défend ;Dans les ors et les mauvesDe ce soirOù il me rend si fière ; Dans la simple clartéDe tes yeux qui me suiventEt l’écho de ton cœurDont mes lèvres s’avivent ;Dans les bleus infinis de ce soirOù tu me rends plus belle ; Dans l’élan de mes mainsQui écoutent mes rêves ;Et dans la volontéQui longuement m’élève ;Dans les couleurs uniquesDe mes jours,Dont je me rends maîtresse ; Dans ces yeux inconnusAux prières sans fondSous ces liens de... [Lire la suite]
Posté par SebastienFritsch à 08:14 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
10 février 2008

Ciels (4/6)

Chaque nouveau roman est une nouvelle aurore. Il faut se lever, prendre la route, aller vers la lumière.Puy-de-Dôme, samedi 27 novembre 2007, en route pour la Foire du Livre de Brive Et la route est plus belle encore si E.S.T l'accompagne : boomp3.com Les précédents ciels sont ici, là et là.
Posté par SebastienFritsch à 10:10 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
08 février 2008

Les pianistes ont le bras long

Non, rassurez-vous, on ne vient pas d'inventer le clavier à 376 touches. C'est simplement qu'Ondine, qui officie de l'autre côté de la Grande Mare en tant qu'auteur de nouvelles (en attendant le roman) et pianiste, a réussi à me "taguer" - angliscisme douteux, voire choquant, auquel on préférera la traduction française : "étiqueter". Ondine, blogueuse québécoise m'a donc étiqueté. Non, en fait, on va continuer avec "tagué".Le principe est simple : chaque blogueur tagué doit appliquer le règlement suivant... [Lire la suite]
Posté par SebastienFritsch à 14:20 - - Commentaires [25] - Permalien [#]
07 février 2008

Marillion - The Hollow Man

Réagir avant d'être bouffé par le vide. Il faut le pouvoir ; ou savoir saisir sa chance ; ou la créer. I think I have become one of the hollow menAs I shine on the outside more these daysI can feel the outside feeding on my insideleaves a growing darkness in its placeI think I have become one of the hollow menI think I have become one of the lonelyNow that everybody talks to meI feel I have become one of the emptyHollow men can stop you with the twinkling of an eyeHollow men can take you without even reaching outHollow men... [Lire la suite]
Posté par SebastienFritsch à 08:11 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,
05 février 2008

Emmanuelle Pagano - Les Adolescents Troglodytes

Ce roman m'a fortement ému. Avec poésie, dans un langage vif, sans fioriture, presque oral, mais que l'on sent pourtant travaillé, Emmanuelle Pagano nous invite à découvrir deux paysages, comme deux reflets d'une même solitude : le paysage des hauts plateaux ardéchois et le paysage intérieur de sa narratrice, Adèle. Adèle est conductrice de navette scolaire. Et dans les lieux que l'on traverse avec elle pour aller chercher les enfants et les adolescents qui vivent dans les fermes les plus reculées, on voit, on sent, on vit, ce qui... [Lire la suite]
Posté par SebastienFritsch à 08:49 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : ,

04 février 2008

Gustave Flaubert - Madame Bovary

Pourquoi me suis-je replongé dans la lecture de Madame Bovary ? Pour voir si mes goûts littéraires avaient évolué depuis vingt-cinq ans ? Peut-être. Ado, j'avais souffert en lisant ce roman, de même qu'avec Salambô. Je m'étais donc dit que Flaubert n'était pas pour moi. Allais-je revoir mon jugement ? Ce fut un peu le cas : je ne peux pas dire que j'ai souffert. J'ai même découvert quelques éléments plaisants dans ce roman. Certains personnages sont bien campés (Homais, le pharmacien vantard et anticlérical me parait le plus... [Lire la suite]
Posté par SebastienFritsch à 08:55 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :
31 janvier 2008

Rencontre avec Patricia Parry

Il y a un peu plus d'une semaine, j'ai rencontré Patricia Parry, l'auteur de "Petits Arrangements avec l'Infâme", un livre que j'ai lu (et adoré) fin 2007 (voir ici). Vous me direz que j'ai mis le temps avant d'écrire un post au sujet de cette rencontre, mais bon, la vie étant ce qu'elle est, je dois avouer que mon emploi du temps de ces derniers jours est soumis à des bouleversements radicaux qui me laisse peu de temps pour alimenter ce blog. Ne me remerciez pas pour cette phrase à la signification opaque, et dites vous... [Lire la suite]
Posté par SebastienFritsch à 13:30 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
28 janvier 2008

Supertramp - Downstream

Il n'y a qu'à écouter et lire. Tout est dit ici. La vie comporte effectivement beaucoup de pages, mais quand on a trouvé la raison pour les tourner, le voyage devient bien plus facile. boomp3.com Took a boat Sunday, down by the seaIt just felt so nice, you and meWe didn't have a problem or a careAnd all around was silence, everywhere You are the reason I was bornBe with you through all seasons, I'll always hear you when you callWe'll keep the love light shining through each night and dayA lonely life behind me, oh what a change... [Lire la suite]
Posté par SebastienFritsch à 17:11 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : ,
24 janvier 2008

La bonne idée d'Elisabeth

Elisabeth Robert, romancière et blogueuse (elle aussi), a eu l'idée d'utiliser son blog pour parler de ses "confrères" de plume peu connus (on peut aussi dire "inconnus" ou alors "à connaître", ça dépend comment on voit les choses : au risque de me répéter, je vous renvoie à l'idée de la bouteille dans laquelle la surface du contenu se situe à la moitié de la hauteur du contenant).Pour matérialiser son idée, Elisabeth réalise donc des interviews. Elle m'a fait l'honneur de m'interroger il y a quelques... [Lire la suite]
Posté par SebastienFritsch à 07:45 - - Commentaires [14] - Permalien [#]