04 février 2008

Gustave Flaubert - Madame Bovary

Pourquoi me suis-je replongé dans la lecture de Madame Bovary ? Pour voir si mes goûts littéraires avaient évolué depuis vingt-cinq ans ? Peut-être. Ado, j'avais souffert en lisant ce roman, de même qu'avec Salambô. Je m'étais donc dit que Flaubert n'était pas pour moi. Allais-je revoir mon jugement ? Ce fut un peu le cas : je ne peux pas dire que j'ai souffert. J'ai même découvert quelques éléments plaisants dans ce roman. Certains personnages sont bien campés (Homais, le pharmacien vantard et anticlérical me parait le plus... [Lire la suite]
Posté par SebastienFritsch à 08:55 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :

31 janvier 2008

Rencontre avec Patricia Parry

Il y a un peu plus d'une semaine, j'ai rencontré Patricia Parry, l'auteur de "Petits Arrangements avec l'Infâme", un livre que j'ai lu (et adoré) fin 2007 (voir ici). Vous me direz que j'ai mis le temps avant d'écrire un post au sujet de cette rencontre, mais bon, la vie étant ce qu'elle est, je dois avouer que mon emploi du temps de ces derniers jours est soumis à des bouleversements radicaux qui me laisse peu de temps pour alimenter ce blog. Ne me remerciez pas pour cette phrase à la signification opaque, et dites vous... [Lire la suite]
Posté par SebastienFritsch à 13:30 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
28 janvier 2008

Supertramp - Downstream

Il n'y a qu'à écouter et lire. Tout est dit ici. La vie comporte effectivement beaucoup de pages, mais quand on a trouvé la raison pour les tourner, le voyage devient bien plus facile. boomp3.com Took a boat Sunday, down by the seaIt just felt so nice, you and meWe didn't have a problem or a careAnd all around was silence, everywhere You are the reason I was bornBe with you through all seasons, I'll always hear you when you callWe'll keep the love light shining through each night and dayA lonely life behind me, oh what a change... [Lire la suite]
Posté par SebastienFritsch à 17:11 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : ,
24 janvier 2008

La bonne idée d'Elisabeth

Elisabeth Robert, romancière et blogueuse (elle aussi), a eu l'idée d'utiliser son blog pour parler de ses "confrères" de plume peu connus (on peut aussi dire "inconnus" ou alors "à connaître", ça dépend comment on voit les choses : au risque de me répéter, je vous renvoie à l'idée de la bouteille dans laquelle la surface du contenu se situe à la moitié de la hauteur du contenant).Pour matérialiser son idée, Elisabeth réalise donc des interviews. Elle m'a fait l'honneur de m'interroger il y a quelques... [Lire la suite]
Posté par SebastienFritsch à 07:45 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
22 janvier 2008

Avis des lecteurs sur "le Mariage d'Anne d'Orval"

Ce message a été créé le 22 décembre 2007 et mis à jour le 22 janvier 2008 avec 2 avis supplémentaires. N"hésitez pas à l'enrichir ! ;0 Les avis plus détaillés rédigés par certains blogueurs sur leur site sont rassemblés à la suite du présent message quand vous cliquez sur "Avis des Lecteurs", dans la colonne de gauche. Emmanuel Crozet, le 21 juillet 2007 Enfin je me décide à me connecter sur ce site et prendre le temps de dire combien j'ai apprécié le mariage d'Anne d'Orval. Il n'y a pas non plus urgence mais je... [Lire la suite]
Posté par SebastienFritsch à 17:05 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :
19 janvier 2008

Christian Bobin - La Part Manquante

"Alors on écrit. Alors on retourne au désert pour y trouver une source. C'est en écrivant que cela arrive. Un sentiment mêlé de tout, comme du feuillage avec la pluie. C'est une joie qui arrive et nous rend malheureux. Elle nous vient de ce chant qui s'élève de l'enfance, qui y retourne. C'est pour l'écouter que l'on écrit."
Posté par SebastienFritsch à 08:31 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : ,

16 janvier 2008

Le sixième Crime - La Quatrième de Couverture

Lex, le plus talentueux des écrivains francophones contemporains, vit reclus depuis plus de quarante ans dans un hameau perdu de la Drôme provençale. Son identité réelle, ses idées personnelles, ses sentiments restent un mystère. Aucun critique littéraire ne lui a jamais arraché la moindre confidence. Quand il souhaite s’exprimer, il écrit.Mais le Maître restera-t-il aussi impénétrable face à un commandant de la police judiciaire ? Car il n’est plus question de littérature à présent : il est question de meurtres. Des meurtres inspirés... [Lire la suite]
Posté par SebastienFritsch à 12:51 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
14 janvier 2008

Michel Fournier - Clair de Lune (Debussy)

Se laisser guider vers la paix. Que ce soit au clair de lune ou en plein soleil, il suffit de fermer les yeux et d'écouter.boomp3.com D'autres extraits du CD "17:05" de Michel Fournier peuvent être savourés ici et notamment "No Moon (Young Love)" d'Erroll Garner, en intégralité. "17:05" est disponible partout au Québec et sera en vente en France au printemps prochain. Et si vous êtes photographe et inspiré par les surprises que peut réserver la vie à dix-sept heures et cinq minutes, relevez... [Lire la suite]
Posté par SebastienFritsch à 17:05 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , ,
12 janvier 2008

Jacques Poulin - Les grandes marées

Teddy, traducteur de bandes dessinées publiées dans la presse, se retrouve gardien d'une île solitaire au milieu du St-Laurent, l'Ile Madame. Pourquoi ? Parce que son patron veut son bonheur. Et, pour Teddy, le bonheur, c'est pouvoir travailler ses traductions au calme, avec la seule compagnie de ses dictionnaires et de son chat Matousalem. Tout va bien pour lui, jusqu'à ce que le Patron commence à sentir que le bonheur de Teddy n'est pas parfait. Qu'à cela ne tienne : le Patron, efficace, fera en sorte d'arranger les choses sans... [Lire la suite]
Posté par SebastienFritsch à 10:47 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : ,
10 janvier 2008

Philippe Djian - Zone Erogène

"Qu'est-ce qui peut pousser un type de trente quatre ans, au meilleur de sa forme, à rester cloué des journées entières sur une chaise, plus une bonne partie de la nuit?"Non la connerie n'expliquait pas tout, en fait, la bonne réponse était : "ce qui pousse un type à écrire, c'est que ne pas écrire est encore plus effrayant." Présenté comme autobiographique, ce roman l'est au moins sur un point, qui m'a semblé parfaitement rendu : le "sentiment d'écrivain". Le reste est peut-être inspiré de la... [Lire la suite]
Posté par SebastienFritsch à 08:57 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : ,