02 août 2017

Des lectrices...

... parlent de quelques-uns de mes romans : - Wendy a lu Se retenir aux brindilles et l'a trouvé "poignant" (voir son avis en suivant ce lien).- Marie a vécu des "moments de frissons" avec le même roman mais a aussi relevé quelques points qui lui ont moins plu (et elle en parle ici).- Colorandbook parle parle d'"Un roman qui l'a profondément touchée" (lire ici) A propos d'Albédo, d'autres lectrices ont dit les petites choses suivantes : - "Une très belle découverte littéraire" (selon HashtagLecture, dont l'avis... [Lire la suite]
Posté par SebastienFritsch à 09:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

22 juillet 2017

Serge Joncour - L'amour sans le faire

Rendez-vous manqué entre ce roman et moi. Je partais pourtant avec des préjugés favorables : le titre, original, énigmatique, mélodieux ; les nombreux échos positifs ; et la curiosité, qui me poussait à vouloir comprendre le paradoxe que cet écrivain me semblait représenter. Croisé plus d'une fois dans des salons du livre (dans lesquels il était bien souvent la "star" et moi l'un des multiples auteurs secondaires), il avait fait naître dans ma petite tête une grande interrogation : comment cet homme, avec son allure rappelant plus un... [Lire la suite]
Posté par SebastienFritsch à 07:39 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
11 juillet 2017

S.J. Watson - Avant d'aller dormir

Roman étonnant. Tout d'abord parce qu'on se laisse prendre, emporter, on a envie d'avancer ; alors que, au bout du compte, cette histoire n'est pas vraiment captivante et ce roman pas vraiment réussi. Pourtant, l'envie d'avancer existe bel et bien ; et c'est le seul intérêt du bouquin. Je m'explique : cette envie est en fait liée à deux éléments-clés (deux artifices, pourrais-je dire, si je voulais être méchant ; même si je ne pense pas que ce soit de la méchanceté : c'est surtout du réalisme : ce roman sent à plein nez la copie de... [Lire la suite]
Posté par SebastienFritsch à 19:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
07 juillet 2017

7000 mercis !

Le voici, le voilà ! Le retirage du Sixième Crime vient d'arriver. Tout beau, tout frais, il va permettre à ce petit polar ensoleillé de continuer son cheminement au pays des lecteurs !Et il était temps qu'il arrive : il ne me restait que 15 exemplaires sur les 600 qui avaient été imprimés initialement. Si l'on compte les 200 ou 300 ou 400 exemplaires vendus avant cela par mon éditeur précédent (qui ne m'a jamais donné de chiffres précis), cela fait donc entre 800 et 1000 exemplaires écoulés. Plutôt pas mal, non ? Mouais, si on... [Lire la suite]
Posté par SebastienFritsch à 10:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
04 juillet 2017

Philippe Claudel - La petite fille de Monsieur Linh

La guerre, le deuil, le dénuement, l'exil, la solitude. La vie de Monsieur Lihn se résume en ces quelques mots. Il n'a plus rien, plus personne. Il n'a que ses souvenirs, les beaux et les noirs ; il n'a que les vêtements qu'il porte ; il n'a qu'une photo du couple qu'il formait, il y a longtemps ; il n'a qu'un sachet de terre de son pays ; il n'a qu'une valise pour protéger tout cela ; et il n'a plus que sa petite fille comme dernier représentant de sa famille décimée. Il la serre contre lui, la nourrit, la cajole, lui chante une... [Lire la suite]
Posté par SebastienFritsch à 11:10 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
02 juillet 2017

Marcus Malte - Le Garçon

Après les géants Hugo ou Balzac, les récents Camus et Vian, les encore-vivants Modiano et Djian, les écrivains actuels sont-il capables de nous offrir de grands romans ? Quand je dis "actuels", je parle des auteurs actifs dans les années récentes, sans pour autant truster les rentrées littéraires depuis l'époque pompidolienne. Marcus Malte en fait partie, de ces jeunes auteurs (comment ça ? on ne peut pas dire "jeune" pour un auteur de moins de cinquante ans ? Oui, bon, je sais, Marcus Malte les fêtera en décembre prochain, mais il... [Lire la suite]
Posté par SebastienFritsch à 11:51 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

17 juin 2017

Dai Sijie - Balzac et la petite tailleuse chinoise

A priori, le sujet principal de ce roman est la révolution culturelle et, notamment, le système de rééducation des jeunes bourgeois réactionnaires. Fils de médecins ou d'écrivains, ils sont obligatoirement corrompus par les idées de leurs parents, étiquetés "ennemis du peuple". Alors on les envoie dans un coin reculé de Chine, avec ses rudes montagnes et son climat hostile. On les installe dans une maison miteuse à l'écart du village. On les surveille, on les soupçonne. On les fait trimer dans les rizières ou les champs de maïs. Et,... [Lire la suite]
Posté par SebastienFritsch à 10:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
11 juin 2017

Albédo continue sa route !

Voilà un an tout juste, Albédo, mon sixième roman, prenait son envol. Depuis, il a voyagé au quatre coins de France (et aussi dans pas mal d'autres pays), il a été accueilli par de plus en plus de librairies (liste complète en cliquant sur ce lien) et a été lu (et aimé) par un nombre croissant de lecteurs (petit récapitulatif en cliquant sur ce lien).Pourtant, je ne suis toujours pas blasé de découvrir un nouvel avis sur ce roman. Et quand cet avis est enthousiaste, c'est encore mieux. Et quand cet avis est très bien écrit, à la... [Lire la suite]
Posté par SebastienFritsch à 11:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
15 mai 2017

Kerry a lu Albédo

Une nouvelle lectrice a découvert mon dernier roman, Albédo... et ce fut un coup de coeur.Elle a rédigé une très belle chronique, mettant en avant tous les éléments qui lui permettent d'étayer cet avis enthousiaste.Découvrez ce qu'elle en dit en suivant ce lien... et n'hésitez pas à faire comme elle : Albédo est disponible sur le site des Editions Fin mars début avril, en version papier ou numérique.J'en profite pour remercier Kerry de sa lecture et du compte-rendu qu'elle en a fait.
Posté par SebastienFritsch à 09:16 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
03 mai 2017

Fatou Diome - Celles qui attendent

Le titre de ce roman dit tout : "Celles qui attendent" nous fait clairement comprendre que c'est un livre sur les femmes ; et ce verbe attendre dépeint, en seulement quelques lettres, le sort qui leur est réservé.Car "celles" que l'on suit dans ce livre, ces femmes sénégalaises vivant sur une île à l'embouchure du Siné-Saloum, sont bien au centre de l'histoire ; l'auteur parle d'elles, de ce qu'elles pensent, ressentent, et surtout de ce qu'elles font ; car elles font beaucoup. Les hommes (mis à part quelques pécheurs courageux qui... [Lire la suite]
Posté par SebastienFritsch à 18:58 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :