27 août 2007

Milena Agus - Mal de Pierres

"Mais revenons à votre récit. N'arrêtez pas d'imaginer. Vous n'êtes pas dérangée. Ne croyez pas ceux qui disent cette chose injuste et méchante. Ecrivez."Ce court récit semble d'abord très froid. On s'attendrait à être chauffé au soleil, dans ces décors italiens (l'histoire se passe surtout en Sardaigne et un peu sur le continent). Mais les personnages paraissent distants, presque insensibles. Pourtant, il faut oser lire jusqu'à la fin. La surprise qui vient donnent à toutes les pages qui précèdent une tout autre valeur. Et... [Lire la suite]
Posté par SebastienFritsch à 12:26 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :

22 août 2007

Hugo Boris - Le Baiser dans la Nuque

"Il neige. De cette neige qui embellit tout, rend aux ruines leur virginité, comme la maternité aux filles de rien." (page 72) Un roman plein de sensibilité, d'une écriture toute en nuances et en poésie. Il présente une confrontation qui peut sembler classique entre une femme et un homme. Mais elle est sage-femme et presque sourde et lui est professeur de piano (il va lui donner des leçons) et presque solitaire. Je dis bien "presque". Il serait tout à fait solitaire s'il ne voyait vraiment personne, mais certains... [Lire la suite]
Posté par SebastienFritsch à 06:15 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
21 juillet 2007

Trois belles écritures

Avant et après « La Fête au Bouc » de Vargas Llosa (et parce que je n'arrive pas à me résoudre à reprendre "l'Elégance du Hérisson", bloqué depuis des semaines à la page 165), je me suis penché sur des bouquins plus courts, mais qui n'en sont pas moins très agréables. 1) « Stupeurs et Tremblements », d’Amélie Nothomb 2) « Ceux qui vont mourir te saluent », de Fred Vargas 3) « Je suis écrivain », de François Weyergans  Trois styles, trois genres, trois récits très différents, mais que j’ai tous appréciés... [Lire la suite]
Posté par SebastienFritsch à 07:08 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
12 juillet 2007

Mario Vargas Llosa - La Fête au Bouc

Ce roman est tout simplement magistral. Sur tout les plans, Mario Vargas Llosa fait preuve d'une maîtrise exceptionnelle. Bon, il est vrai que le monsieur est loin d'être un débutant : il a écrit ce roman en 2000, à l'âge de 64 ans et c'était son quatorzième ouvrage. Mais cela n'enlève pas mon admiration. Et puis (comme disait Brassens pour un autre trait de caractère que je préfère ne pas citer ici afin de ne pas risquer de heurter les âmes sensibles), pour certaines qualités, l'âge ne fait rien à l'affaire. J'ai d'ailleurs lu il y a... [Lire la suite]
Posté par SebastienFritsch à 13:42 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
09 juillet 2007

Gilbert Cesbron - Journal sans date

"Le seul chef-d'œuvre, c'est vivre."Samoëns - Gorges du Pied du Crêt - Août 06 - Photo SF
Posté par SebastienFritsch à 13:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
29 juin 2007

Carlos Ruiz Zafon - L'Ombre du Vent

"L'un des pièges de l'enfance est qu'il n'est pas nécessaire de comprendre quelque chose pour le sentir. Et quand la raison devient capable de saisir ce qui se passe autour d'elle, les blessures du coeur sont déjà trop profondes." "Les mots avec lesquels ont empoisonne le coeur d'un enfant, par petitesse ou ignorance, restent enkystés dans sa mémoire et, tôt ou tard, lui brûlent l'âme." "Chaque fois qu'un livre change de mains, que quelqu'un promène son regard sur ses pages, son esprit grandit et... [Lire la suite]
Posté par SebastienFritsch à 16:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

23 juin 2007

Jean Cocteau - La Difficulté d'Etre

"Ecrire est un acte d'amour. S'il ne l'est pas, il n'est qu'écriture."
Posté par SebastienFritsch à 20:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
20 juin 2007

Philippe Delerm - A Garonne

"Se laisser submerger. Ecrire c'est cela. Retrouver un état d'enfance où on se laisse submerger"
Posté par SebastienFritsch à 08:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
17 juin 2007

Derek William Dick - Kayleigh

"Do you remember chalk hearts melting on a playground wall Do you remember dawn escapes from moon washed college hall Do you remember the cherry blossom in the market square Do you remember I thought it was confetti in our hair By the way didn't I break your heart? Please excuse me, I never meant to break your heart So sorry, I never meant to break your heart But you broke mine" Te souviens-tu des coeurs de craie se fondant sur le mur d'une cour?Te souviens-tu quand nous nous évadions, à l'aube, du lycée... [Lire la suite]
Posté par SebastienFritsch à 20:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
16 juin 2007

Lectures actuelles 10-15 juin 2007

Après la dernière ligne du troisième tome de l'Assassin Royal de Robin Hobb (que j'ai avalés tous les trois comme un glouton) j'ai dû me retenir d'attaquer la suite... J'ai réussi grâce à : - Pierre Desproges : Chronique de la Haine Ordinaire 2 : succulent !- Mario Vargas Llosa : Qui a tué Palomino Molero? Un livre plein de contrastes : il est sombre et triste, quand on considère les vies décrites (détruites?) dans ces pages, tout en étant drôle, par certaines situations (pas toutes, loin s'en faut) ou encore l'ironie... [Lire la suite]
Posté par SebastienFritsch à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :