22 juillet 2017

Serge Joncour - L'amour sans le faire

Rendez-vous manqué entre ce roman et moi. Je partais pourtant avec des préjugés favorables : le titre, original, énigmatique, mélodieux ; les nombreux échos positifs ; et la curiosité, qui me poussait à vouloir comprendre le paradoxe que cet écrivain me semblait représenter. Croisé plus d'une fois dans des salons du livre (dans lesquels il était bien souvent la "star" et moi l'un des multiples auteurs secondaires), il avait fait naître dans ma petite tête une grande interrogation : comment cet homme, avec son allure rappelant plus un... [Lire la suite]
Posté par SebastienFritsch à 07:39 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

11 juillet 2017

S.J. Watson - Avant d'aller dormir

Roman étonnant. Tout d'abord parce qu'on se laisse prendre, emporter, on a envie d'avancer ; alors que, au bout du compte, cette histoire n'est pas vraiment captivante et ce roman pas vraiment réussi. Pourtant, l'envie d'avancer existe bel et bien ; et c'est le seul intérêt du bouquin. Je m'explique : cette envie est en fait liée à deux éléments-clés (deux artifices, pourrais-je dire, si je voulais être méchant ; même si je ne pense pas que ce soit de la méchanceté : c'est surtout du réalisme : ce roman sent à plein nez la copie de... [Lire la suite]
Posté par SebastienFritsch à 19:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
07 juillet 2017

7000 mercis !

Le voici, le voilà ! Le retirage du Sixième Crime vient d'arriver. Tout beau, tout frais, il va permettre à ce petit polar ensoleillé de continuer son cheminement au pays des lecteurs !Et il était temps qu'il arrive : il ne me restait que 15 exemplaires sur les 600 qui avaient été imprimés initialement. Si l'on compte les 200 ou 300 ou 400 exemplaires vendus avant cela par mon éditeur précédent (qui ne m'a jamais donné de chiffres précis), cela fait donc entre 800 et 1000 exemplaires écoulés. Plutôt pas mal, non ? Mouais, si on... [Lire la suite]
Posté par SebastienFritsch à 10:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
04 juillet 2017

Philippe Claudel - La petite fille de Monsieur Linh

La guerre, le deuil, le dénuement, l'exil, la solitude. La vie de Monsieur Lihn se résume en ces quelques mots. Il n'a plus rien, plus personne. Il n'a que ses souvenirs, les beaux et les noirs ; il n'a que les vêtements qu'il porte ; il n'a qu'une photo du couple qu'il formait, il y a longtemps ; il n'a qu'un sachet de terre de son pays ; il n'a qu'une valise pour protéger tout cela ; et il n'a plus que sa petite fille comme dernier représentant de sa famille décimée. Il la serre contre lui, la nourrit, la cajole, lui chante une... [Lire la suite]
Posté par SebastienFritsch à 11:10 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
02 juillet 2017

Marcus Malte - Le Garçon

Après les géants Hugo ou Balzac, les récents Camus et Vian, les encore-vivants Modiano et Djian, les écrivains actuels sont-il capables de nous offrir de grands romans ? Quand je dis "actuels", je parle des auteurs actifs dans les années récentes, sans pour autant truster les rentrées littéraires depuis l'époque pompidolienne. Marcus Malte en fait partie, de ces jeunes auteurs (comment ça ? on ne peut pas dire "jeune" pour un auteur de moins de cinquante ans ? Oui, bon, je sais, Marcus Malte les fêtera en décembre prochain, mais il... [Lire la suite]
Posté par SebastienFritsch à 11:51 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :